01.mp3 => 02.mp3 03.mp3 04.mp3

DOVE E PRIMO


Ce juif se téléphone des mots de haine
En accusant le sombre bouffon
Qui croit s'affranchir d'anciennes chaînes
En évoquant les Sages de Sion.
Combat dans la boue pour deux âmes sottes
Ou rencontre au sommet de deux vrais cons.
La bêtise est un Père Noël qui dans sa hotte
Nous réserve toujours un ou deux étrons.

Refrain
Jean-Marie rit de se voir si beau dans nos miroirs
Quand de doux salauds salaces salissent nos mémoires
Et qu'un magicien mettant ses doigts dans nos histoires
Se fend d'un vibrant, brillant, brûlant : " Plus jamais ça !
Plus jamais ça ! "
Dove é Primo
E cadutto
Sembra ché cadutto.

Observez cet étrange spécimen de la cité
Qui prêche une foi qu'il s'est bricolée.
Le bien c'est le mâle,
La liberté met les voiles
A des femelles tues et cloîtrées.
La nuit même le jour pour cette âme sotte.
Ténèbres en plein jour pour ce vrai con.
Les religions peuvent être de redoutables bottes
Qui allègrement piétinent la raison.

Refrain

N'oublions pas ce cher Monsieur Dupuis
Qui se trompe de colère hier comme aujourd'hui.
Il pense que la France est aux mains de Long-Nez
Et que l'avenir est un peu trop basané.
Otez le vernis de cette âme sotte
Et vous découvrirez un vrai con
Que sa femme fuit et qui n'a pas d'autres potes
Que des exclus qui de la haine se font une maison.

Refrain

Avril 2005